11 juillet 2016

[Vive le Prince !] Trentième anniversaire de Son Altesse impériale le Prince Napoléon

S.A.I. le Prince Napoléon
En ce lundi 11 juillet 2016, nous fêtons, nous, bonapartistes, - en plus de du quatre-vingt-sixième anniversaire de la disparition de S.M. l'Impératrice Eugénie - le trentième anniversaire de notre Prince, chef de la Maison impériale de France : S.A.I. le Prince Napoléon, Jean-Christophe Napoléon Bonaparte.

Il est inutile de rappeler que Renouveau Bonapartiste est la voix du bonapartisme dynastique et d'une fidélité non-négociable à la Famille impériale. Nous n'avons jamais cessé, et ce dans le plus strict respect des droits et devoirs qu'impliquent la fidélité à la dynastie, de défendre et d'illustrer la continuité et la vitalité de la Maison Bonaparte qui a tant oeuvré pour la France à travers son Histoire contemporaine.

Nos articles consacrés au Prince Napoléon sont toujours parmi les plus populaires de ce blog :
- Notre portrait du Prince ;
- L'histoire et la généalogie de la Famille impériale ;
- Le premier article du blog consacré au Prince à l'occasion du quinzième anniversaire de son avènement ;
- Hommage et fidélité au Prince à l'occasion de son dernier anniversaire ;
- La présence des Princes français aux commémorations de Waterloo, en 2015 ;
- Une citation encourageante sur le Prince Napoléon ;
- Notre fidélité à l'Aigle.

Renouveau Bonapartiste a su s'affirmer au fil des années - du haut de ses maigres et humbles moyens - comme le lieu de la fidélité, vécue en toute indépendance, à la dynastie napoléonienne. Si nous devions choisir une seule définition pour nous qualifier, nous opterions sans hésitation pour celle de "serviteurs dévoués et fidèles de la Famille impériale". La Famille impériale et son chef, le Prince Napoléon, sont indissociables du bonapartisme. Sans Bonaparte, le bonapartisme est un souverainisme coloré de références historiques singulières, non un courant politique unique, autonome et indépendant.