31 juillet 2015

[Bicentenaire] Retrouvez l'intégralité du cycle commémoratif 1815|2015


Aujourd'hui s'achève le cycle ouvert le 16 juin dernier par Renouveau Bonapartiste et consacré au bicentenaire des derniers événements de l'épopée napoléonienne. De la victoire de Ligny au départ en exil, nous avons montré que même dans la défaite et la chute la France et l'Empereur étaient demeurés grands. Nous n'avons aucune honte à avoir de notre Histoire. Et 1815 n'a pas à faire exception.

Il y a deux-cent ans aujourd'hui, le 31 juillet 1815, l'Angleterre communiquait à l'Empereur défait sa décision de l'envoyer à Sainte-Hélène pour protéger définitivement l'Europe de lui. Quelle faiblesse de vue ! On ne peut enfermer un homme comme Napoléon, on ne peut le tenir loin de son pays et de l'Europe. Même retenu prisonnier au milieu de l'Atlantique sud, l'Empereur sut tisser sa légende et la volonté des coalisés de remplacer la mémoire de l'Empereur par celle d'un simple général perturbateur de paix est venue se briser sur les souvenirs et la fidélité des français.

On moque souvent les votes portés en 1848 sur la candidature de Louis-Napoléon Bonaparte par des français qui pensaient voter pour l'oncle et non le neveu. Mais cela est-il réellement un sujet à railleries ? Trente-trois ans après sa chute, que d'aucuns dépeignent comme un désastre sans équivalent, le simple nom de l'Empereur parvenait à fédérer dans l'enthousiasme les trois quarts des votes exprimés à l'occasion de la première grande élection au suffrage universel de notre Histoire. Ce n'est là nul sujet à railleries mais bien davantage un sujet de contemplation.

Maintenir la magie et la légende du nom de Napoléon, voilà, en partie, la mission des napoléoniens. Quant à nous, bonapartistes, notre mission est complémentaire à la leur tout en étant toute différente puisqu'elle consiste à maintenir le sens et les valeurs portés par ce beau et glorieux nom de Napoléon.

C'est ce à quoi Renouveau Bonapartiste a voulu vous convier en ces mois de juin et juillet 1815 en cherchant dans la commémoration de nos événements passés un peu de sens pour un présent qui en manque tant. Nous vous invitons maintenant à retrouver le sommaire intégral de ces articles exceptionnels, à les découvrir ou à les redécouvrir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire