29 août 2012

La voie américaine du déclin démocratique

Le démocrate Barack Obama et le républicain Mitt Romney
Le monde entier est fasciné par la campagne électorale américaine qui oppose actuellement le président sortant, Barack Obama, au candidat d'un parti républicain radicalisé, Mitt Romney. Election du présumé leader le plus puissant de la Terre (un titre qu'on pourrait désormais facilement contester), la course à la Maison Blanche va focaliser dans les semaines à venir une attention médiatique de plus en plus grande.

Les Etats-Unis d'Amérique sont réputés comme étant la plus grande et la plus ancienne démocratie du monde. Foutaises. En 2012, le pays de George Washington nous montre un tout autre spectacle.

Tirons-en les éléments les plus bénéfiques pour notre Nation, par cet exemple américain d'une démocratie en décomposition, où le pouvoir se monnaye davantage qu'il ne se conquiert, et toujours au détriment de l'unité nationale et populaire.

28 août 2012

Présidence socialiste : premier bilan.

Crédits photo : Benoît TESSIER / Reuters

Près de quatre mois après la conquête de l'Elysée par François Hollande, puis la victoire du Parti Socialiste aux élections législatives, on peut, avec toute la prudence nécessaire considérant le peu de temps écoulé depuis ces évènements, dresser un premier bilan des débuts du quinquennat du septième président de la Ve République. Si on considère l'importance des polémiques provoquées et des erreurs commises par Nicolas Sarkozy à l'aube de son mandat, on peut tracer les grandes lignes de l'exercice du pouvoir socialiste, avec toute la vigilance qui s'impose dans les prédictions politiques.

Comme toujours, nous effectuerons cet exercice sans esprit partisan et sans dogmatisme, jugeant sur pièces et dans le seul intérêt de la Nation.

Et, pendant ce temps, à Droite ...

Logotype de l'UMP

Les ambitions s'activent et se précisent en vue du congrès de l'Union pour un Mouvement Populaire qui doit se tenir les 18 et 25 novembre prochains. Candidat déclaré depuis le 30 juin, François Fillon a été rejoint par Jean-François Copé dimanche dernier, quand bien même ce dernier fait en réalité campagne depuis bien plus longtemps.

A côté des deux principaux favoris, quelques candidatures tentent d'exister, non sans difficultés : ainsi du très sarkozyste Christian Estrosi, du chiraquien Bruno Le Maire ou encore de l'ancienne porte-parole du président sorti, Nathalie Kosciusco-Morizet. La première et principale difficulté pour ces "petits candidats" est de dépasser le stade de la candidature putative en rassemblant les parrainages nécessaires ; réponse le 18 septembre.

Que penser de ce duel des chefs d'une Droite défaite ? Que penser des principaux concurrents ? Dans la situation actuelle, le président François Hollande ne parvenant pas à convaincre massivement, la Droite a un devoir d'alternative. Davantage habitués à la plus basse des politiques politiciennes, y parviendront ils ?

15 août 2012

Anniversaire de Napoléon le Grand : "Renouveau Bonapartiste" quitte l'Union Bonapartiste et condamne l'inquiétant programme de France Bonapartiste


Napoléon Bonaparte franchissant le col du Grand-Saint-Bernard

En ce jour anniversaire de la naissance de Napoléon Ier, inspirateur de notre mouvement, qui fut celui de la fête nationale sous le règne de son neveu, Napoléon III, fondateur du bonapartisme, Renouveau Bonapartiste officialise sa décision de quitter l'Union Bonapartiste. Cette décision s'inscrit dans une puissante exigence de fidélité à l'idéal bonapartiste et aux convictions humanistes qui le fondent, souhaitant être ainsi au plus près de la tradition inaugurée par nos Empereurs.

3 août 2012

Les vacances de Renouveau Bonapartiste

Renouveau Bonapartiste suspend ses activités et vous donne rendez-vous le 28 août. Merci aux lecteurs de ce blog, de plus en plus nombreux au fil des semaines et des mois.  Ensemble, nous ferons avancer la cause d'un bonapartisme radicalement rénové, de nouveau ancré dans les réalités contemporaines et prêt à défendre toutes les souverainetés françaises contre les menaces grandissantes qui se profilent à l'horizon.

Durant ce mois d'août, découvrez (ou redécouvrez) six articles fondamentaux du bonapartisme rénové parmi les quarante publications du blog :
L'Appel du 5 mai pour des Assises de la Rénovation ;
Une définition du bonapartisme alliant précision et concision ;
Une profession de foi néo-bonapartiste ;
- Un des articles les plus populaires, les Dix Commandements du bonapartisme rénové ;
Une introduction au bonapartisme dynastique ;
La présentation de la famille impériale.

Et, surtout, n'oubliez pas de fêter dignement, le 15 août prochain, le 243e anniversaire de la naissance de l'Empereur Napoléon Bonaparte.

Bonnes vacances à tous.
A bientôt.

2 août 2012

Qu'est-ce que le bonapartisme ? Essai de définition.

Napoléon, roi d'Italie par Andréa Appiani

Les bonapartistes authentiques le répètent avec passion : non, que diable, le bonapartisme n'est pas ceci, il n'est pas cela ! Il n'est pas une idéologie ni un courant autoritaire de la Droite française, pas plus qu'une nostalgie réactionnaire ou encore une officine folklorique d'une extrême-droite radicale et agressive.

Qu'est-ce que le bonapartisme ?

Eloignés des caricatures et des populismes, dans une démarche de précision et de clarté comme de sincérité, dressons en quelques lignes un portrait concis du bonapartisme, une synthèse efficace à destination des vieux combattants de la Cause comme des néophytes ou des simples curieux.

1 août 2012

Cette islamophobie qui salit notre Nation

L'acte odieux et inqualifiable perpétré ce matin à l'entrée de la mosquée Salam de Montauban est un fait divers répugnant qui doit nous rappeler qu'il y a dans notre pays des forces vraiment étrangères à toutes les valeurs françaises et qu'il faut combattre de toutes nos forces : les islamophobes.

Plus que jamais, l'heure est à trouver le chemin de la réconciliation entre la France et l'Islam, une voie de respect mutuel et d'enrichissement réciproque indispensable pour (re)construire, demain, une Grande Nation fondée sur l'humanisme, les Droits de l'Homme, le respect et la protection de chaque souveraineté individuelle.